Whs Inc

Les dernières news du net !

mersin escort mp3 indir

La diversification alimentaire mois par mois

faire-manger-bébéAujourd’hui, tous les pédiatres, voire l’OMS et L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé, s’accordent à recommander aux jeunes mamans d’attendre les six mois de bébé pour passer à une diversification alimentaire. Cela est conseillé dans le but de limiter tout risque pour le bébé de développer d’éventuelles allergies ou de mal réagir à l’introduction de nouveaux aliments dans son organisme. A six mois donc, son organisme est jugé prêt pour une nourriture solide surtout que le lait ne suffit plus à satisfaire seul ses besoins nutritionnels pour bien grandir. Evidemment vous devrez familiariser subtilement votre bébé à sa nouvelle alimentation et pour cela, la diversification alimentaire devra se faire par étape et mois par mois.

L’alimentation de bébé de 6 mois à 7 mois

En plus de sa tétée quotidienne, proposez à bébé les céréales infantiles sans gluten aux doses indiquées qui le prépareront à des textures plus épaisses. Les légumes seront épluchés, épépinés, bien cuits et mixés très finement. De même, les fruits seront choisis bien mûrs et proposés en compote sans sucre. Ensuite, pour chaque menu, ¼ de jaune d’œuf, de la viande et du poisson accompagneront la purée. Vous les préférerez maigres, grillés ou bien cuits. Du jambon maigre pourra également figurer au menu ainsi qu’une noisette de beurre ou 1 cuillère à café d’huile d’olive. La consommation de produits laitiers se fera sous forme de yaourt, de fromage blanc ou de petits suisses. De l’eau minérale est recommandée pour la boisson de bébé, quant aux jus de fruits, ils seront à éviter à cet âge.

L’alimentation de bébé de 8 à 9 mois

Les aliments seront les mêmes que pour les 6 et 7ème mois en plus de quelques variantes pour accompagner bébé dans sa croissance. Pour pallier à ses besoins plus accrus en calcium, vous pourrez lui proposer quelques fromages à pâte molle comme le camembert, du gruyère râpé, … Les pâtes fines comme le vermicelle et les pâtes alphabet sont également autorisées en plus des céréales (avec gluten cette fois) sous la forme de semoule, de riz et de tapioca. Sa purée de pomme de terre sera donnée en petits morceaux et des crudités de concombre, de tomate ou d’avocat en petites lamelles l’habitueront à la mastication. Les poissons gras comme le thon, la sardine, … seront aussi possibles et ne seront plus mixés mais hachés finement. Pour les fruits, vous pourrez désormais proposer les agrumes et fruits rouges bien mûrs, en compote sans sucre. Toutefois limitez les fraises qui sont responsables d’allergies chez certains bébés. Le jaune d’œuf sera augmenté à 1/3 et la boisson à privilégier restera l’eau minérale.

L’alimentation diversifiée de 10 à 11 mois

La faculté de mastication de bébé sera encore plus perfectionnée à cet âge et ses fruits ne seront plus mixés en compote mais donnés crus très mûrs ou juste écrasés. Le mixeur pourra donc commencer à souffler, car il aura accompli le plus gros de son travail. Les produits sucrés peuvent être proposés mais en petites quantités. L’eau pure est idéale comme boisson pour votre bébé en plus de sa ration de lait maternel ou 2ème âge quotidienne.

L’alimentation à 12 mois révolus

Bien que votre bébé a beaucoup grandi et commence à se déplacer tout seul, il reste un bébé et ne pourra pas manger entièrement à la table des adultes. Vous continuerez donc à respecter son régime et vous pourrez lui donner à quantité raisonnable quelques chips, frites, des légumes secs en purée, des dattes, des figues, des crustacés,… Surtout, n’en faites pas trop, car un bébé, ça reste toujours assez fragile.