Whs Inc

Les dernières news du net !

Stockage du miel : comment préserver ses qualités gustatives ?

Nombreux sont ceux qui raffolent du miel surtout au petit déjeuner. Principalement composé de sucre et d’eau, il peut parfois se former une partie solide au fond du pot. Cela résulte généralement d’une mauvaise conservation du miel. La question qui se pose est donc de savoir quelle est la méthode efficace pour conserver le miel.

Comment conserver le miel en pot ?

Cette question peut être axée sur deux portées. En effet, le mode de conservation peut varier selon que le pot est entamé ou pas. Dans le cas où celui-ci est déjà entamé, l’idéal c’est de le placer dans un espace frais à environ 15° mais pas trop froid (l’intérieur d’un réfrigérateur favorise la solidification de l’eau présente dans le miel). Par ailleurs, pour faire simple, vous pouvez aussi le placer dans une pièce sombre ou dans un endroit loin des rayons du soleil. Exposé à une source de chaleur, le miel peut en effet changer progressivement de qualité, et cela même à l’intérieur de son emballage.
Pour ce qui est du traitement des pots entamés, cela reste facile. Il trouvera parfaitement sa place dans le placard ou dans le garde à manger. Lors de la dégustation, vous devez éviter de contaminer le contenu avec des microbes. De cette façon, à chaque utilisation, pensez à utiliser une cuillère propre.

Comment conserver un miel cristallisé ?

De nature solide, le miel cristallisé est peu consommé. Grâce à sa nature compacte, la conservation de ce type de miel surtout s’il est sous emballage est facile. De par sa nature solide, le miel cristallisé supporte mal la chaleur. La température ambiante pour cette catégorie de miel ne doit pas dépasser 25°C. Au-delà, la structure cristalline du miel va s’effondrer et produira ainsi le déphasage.
En ce qui concerne la durée de sa conservation, on ne doit pas conserver un pot de miel plus de deux ans. Passé ce délai, il vaut mieux le jeter. Si vous pensez faire un stock de miel, vous pouvez les installer dans une cave et veiller à ce que les emballages ne soient pas atteints par l’humidité. Cela risque de détruire la structure du miel.

Quelles sont les principales sources de dégradation du miel ?

Le miel est un corps évolutif puisqu’il est imprégné de vie. De cette façon, il est très sensible à son environnement. Certains ferments attaquent le plus souvent sa surface malgré sa forte concentration en sucre. Généralement, les ferments sont présents dans l’air et dans la poussière. Même si cela ne favorise pas la fermentation superficielle du miel, cela peut dénaturer les arômes, transformant ainsi son goût.