Whs Inc

Les dernières news du net !

mersin escort mp3 indir

Les méthodes qui marchent avec les poux

Avec 65 millions d’années de vie à leur actif, les poux ne sont pas prêts à débarrasser le plancher de si tôt. Au contraire, ils évoluent et résistent de plus en plus aux attaques qu’on leur fait subir. Néanmoins, parmi les traitements qu’on nous propose actuellement, certains répondent de façon plutôt satisfaisante à nos attentes. En voici quelques uns qui, en les combinant, offrent un meilleur résultat.

L’épouillage à la main

L’épouillage à la main consiste à ôter manuellement les poux de la tête. Certes, ce procédé n’éradique pas en totalité ces parasites. Toutefois, il ne présente aucun danger contrairement à l’usage de certains produits chimiques qui nous exposent à un risque d’endommagement du cuir chevelu ainsi que de la chevelure.

Pour ce faire, procédez mèche par mèche. Apportez une attention particulière au cuir chevelu parce que les poux siègent souvent non loin de notre cuir chevelu. Il est en effet à préciser que ce sont des parasites qui se nourrissent essentiellement de notre sang. C’est pour cette raison qu’ils déambulent juste au bout des racines de nos cheveux, c’est-à-dire près de leur nourriture. N’oubliez pas au passage d’ôter les lentes qui se collent sur les cheveux.

L’approche mécanique

Parmi toutes les techniques pour se débarrasser des poux, la technique mécanique consiste à utiliser un peigne spécial pour l’épouillage. Réservé aux enfants de plus de trois ans, le peigne à poux électrique figure parmi les produits anti-poux qui drainent les ventes en pharmacie. Mais attention, il ne s’applique que sur des cheveux secs afin d’éviter tout risque d’électrocution de l’individu traité. Pour un meilleur rendu, procédez également mèche par mèche en partant des racines jusqu’aux pointes des cheveux, comme si vous effectuez un brossage normal des cheveux.

Les peignes à poux suivent la technologie pour mieux vous servir. Aussi, si vous voulez être sûrs que les poux soient bel et bien morts, vous pouvez désormais opter pour les peignes qui produisent un son lorsqu’ils électrocutent un pou. Dans tous les cas, armez-vous de patience. Mettez-y dix minutes de votre temps tous les jours et au moins pendant trois semaines pour un résultat plus efficace.

Les shampoings, lotions…

La pharmacie déborde de divers produits tels que les shampoings, les solutions, les lotions, les crèmes, les sprays pour lutter contre les poux. Toutefois, il faut savoir mesurer l’efficacité de chaque produit. Et puisque qu’il est dans l’intérêt de tout le monde de trouver les meilleurs moyens pour s’en débarrasser, les autorités sanitaires nationales ont émis une liste de composants actifs et efficaces contre les poux, tels que le malathion, les pyréthrinoïdes de synthèse ou encore le lindane.

Attention, comme il s’agit de produits pharmaceutiques, il est de rigueur de bien suivre les modes d’emplois inscrits dans les notices. A part cela, il peut être utile de savoir que les autorités sanitaires nous recommandent d’opter pour les produits autres que les shampoings anti poux, parce que ces derniers sont jugés moins efficaces que les autres. Pour les individus qui ont des problèmes respiratoires tels que l’asthme, le spray est aussi fortement déconseillé.

Dans tous les cas, quel que soit le traitement adopté, il sera toujours mieux de le renouveler après dix jours.

Traiter les alentours

Le traitement, quel que soit sa forme, ne concerne pas que l’individu sujet aux poux. Afin d’éloigner toute ré-infestation, vous devriez également vous assurer que tous les objets (oreillers, draps, nounours, brosses, canapé…) en contact avec l’individu traité ne soient pas couverts de poux. Traitez-les.